W est un collectif de recherche sur l’action en représentation. Qu’est-ce qu’agir sous le regard d’autrui ? Qu’est-ce qui caractérise cette relation qu’on appelle théâtre ?

Pour répondre à ces questions, W développe simultanément trois approches complémentaires : une pratique qui construit des outils et des techniques pour l’acteur ; une critique qui propose des protocoles de réception pour le spectateur ; et une théorie qui travaille à définir des notions utiles aux deux premières..

W produit notamment des jeux, un précis de notions opératoires, des stages et sessions pratiques, des séminaires critiques, un logiciel d’écriture de partitions, ainsi que divers articles et conférences.

Le 30 juin 2018, le site de W fait peau neuve.

Voir toutes les dates

La Théorie W travaille à formuler les rapports entre les notions définies par la pratique et la critique W. En cela, elle est une théorie de la relation théâtrale.

La pratique W et la critique W se constituent toutes deux comme des entreprises de nomination : il s'agit de mettre des noms sur des phénomènes ou des aspects concernant l'action en situation de représentation. Dans les deux cas, ces définitions sont purement nominales, c’est-à-dire qu’elles n’ont pas en soi d’ambition de vérité ou de justesse par rapport au langage courant. Les termes retenus servent simplement à désigner la même chose à chaque fois qu’ils sont utilisés par des personnes qui se sont préalablement accordées sur leur sens.

La théorie W va donc s’attacher à définir et à organiser tous les termes employés, de manière à ce qu’ils gardent les uns par rapport aux autres une cohérence opératoire.
La théorie W consiste en l’ensemble de ces rapports articulés logiquement. En cela, elle n’est pas descriptive. Elle ne fonctionne pas par propositions de vérité, mais par définitions et renvois. Elle est pragmatique: sa seule vérité est d’être fonctionnelle, c’est-à-dire à même de produire de la pensée pour ceux qui voudraient bien s’en servir. Sa seule ambition est de fonctionner correctement.

La théorie W s’élabore conjointement aux recherches pratiques et critiques, plus spécifiquement lors de sessions de recherche.