W est un collectif de recherche sur l’action en représentation. Qu’est-ce qu’agir sous le regard d’autrui ? Qu’est-ce qui caractérise cette relation qu’on appelle théâtre ?

Pour répondre à ces questions, W développe simultanément trois approches complémentaires : une pratique qui construit des outils et des techniques pour l’acteur ; une critique qui propose des protocoles de réception pour le spectateur ; et une théorie qui travaille à définir des notions utiles aux deux premières..

W produit notamment des jeux, un précis de notions opératoires, des stages et sessions pratiques, des séminaires critiques, un logiciel d’écriture de partitions, ainsi que divers articles et conférences.

Les sessions W sont des périodes de recherche consacrées à la pratique W. Elles sont animées par Joris Lacoste et Jeanne Revel et réunissent des acteurs, des danseurs, des performeurs, des étudiants ou des chercheurs.

La recherche W s'articule selon trois dimensions indissociables : la pratique, la critique, la théorie. Elle passe sans cesse de l'une à l'autre de ces dimensions pour pouvoir, tour à tour, théoriser la pratique, pratiquer théoriquement la critique, ou critiquer pratiquement la théorie.

Les sessions W explorent ces trois dimensions en privilégiant résolument la première, c’est-à-dire le point de vue de l'action et de l’acteur. Elles s’appuient sur les différents outils pratiques (précis W, notation W, méthode W) tels qu’ils ont été développés lors des précédentes recherches, et s’appliquent à les questionner, à les perfectionner, à les augmenter. Cela passe essentiellement par l’élaboration et l’expérimentation d’un certain nombre de jeux qui formalisent les questions de l’improvisation et de l’interprétation, de la notation de l’action et de l’effectuation de partitions.